Le Kenya, une terre d’aventure et de découverte

Le Kenya est un vaste pays qui ne cesse de surprendre et d’attire de nombreux voyageurs. Cette contrée d’Afrique de l’Est regorge d’endroits en tout genre qui aidera les globe-trotters à s’évader de leur routine quotidienne. La ville de Nairobi est le lieu idéal pour commencer une escapade dans cette partie du continent africain. Cette métropole possède des sites fascinant où les routards pourront vivre des moments inoubliables. Parmi les immanquables de cette capitale kényane, il y a le Giraffe Centre. Ce complexe est une véritable nurserie pour les girafes de Rothschild, une sous-espèce de giraffidé. Il donne aux amoureux de la nature la chance de nourrir et d’apprendre un peu plus sur cet énorme mammifère en voie de disparition. Le parc national de Nairobi est aussi un attrait touristique de cette municipalité. Cette aire protégée de près de 117 km² est un vrai paradis pour les adeptes d’ornithologie. En effet, elle compte environ 400 spécimens d’oiseaux tels que la grue royale, le héron garde-bœufs, le secrétaire ou encore l’autruche.

Le Masai Mara, un sanctuaire sauvage du Kenya

Pour poursuivre leur circuit Kenya, les aventuriers peuvent se rendre au Masai Mara. Cette réserve remarquable de 1 510 km² se trouve au sud-ouest du pays. Il est une extension naturelle du célèbre parc tanzanien du Serengeti. Avec ses paysages hors du commun et sa riche biodiversité, cette localité fut utilisé comme décor pour certaine scène du film culte « Out of Africa ». Elle a également servi pour le tournage de plusieurs documentaires animaliers dont le plus connu est le film « Félins » des studios Disney. Dans ce havre, les vacanciers peuvent s’adonner à un safari-photo.

Cette activité leur donnera la chance d’admirer et de photographier les « Big Five », les stars de la savane africaine à savoir le lion, le léopard, le buffle, le rhinocéros et l’éléphant. Elle offrira aussi aux touristes l’occasion de voir de nombreux troupeaux de grand herbivore comme les gazelles de Thomson, les gazelles de Grant, les impalas et les zèbres. Le meilleur moment pour se rendre dans ce site est au mois de juin. En effet, c’est durant cette période que se déroulent le fameux « crossing », la traversée de la rivière Mara par des milliers de gnous et autres mammifères. Ce spectacle unique et sanglant est très prisé des photographes et des scientifiques.

Le mont Kenya, une merveille naturelle kényane

Pour terminer leur circuit, les voyageurs sont invités à aller au mont Kenya. Ce volcan rouge de 5 199 m d’altitude, se situe au nord-nord-est de Nairobi, dans le parc national du même nom. Il est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO et fait parti du challenge des « Seven second Summits ». Cette formation géologique accueille, tous les ans, des touristes curieux et des alpinistes chevronnés qui veulent la gravir. Plusieurs itinéraires permettent aux aventuriers d’atteindre la pointe Bastion, le point culminant de cette montagne sacrée. Pendant l’ascension, les globe-trotters pourront admirer diverses variétés de plantes comme le Podocarpus latifolius, le Prunus africana, l’Ocotea usambarensis et le Dichrocephala chrysanthemifolia var. alpina. Les routards croiseront également des nimaux tels que le daman du cap, la grive de Piaggia, le guib harnaché et l’ibis vert.