Comment devenir consul honoraire d’un pays ?

Comment devenir consul honoraire d’un pays ?

Un organisme consulaire est le nom d'un consulat général d'un consulat d'un consulat d'un consulat d'un consulat. L'agence est située dans une ville différente de celle où se trouve le consulat et est dirigée par un consul honoraire. Ce dernier n'est pas un agent de l'État, mais une personne exerçant la fonction sur une base purement volontaire.

A lire également : Quel métier dans la géopolitique ?

Quelles sont les conditions d'admission d'un consul honoraire ?

Le choix d'un consul honoraire peut être la personne d'un citoyen représenté du pays ou celle d'un citoyen du pays d'établissement. Il est donc permis à une personne d'occuper ce poste sans avoir la nationalité du pays qu'elle représente. Ceci est pourvu qu'il habite dans le pays où l'agence consulaire est située et qu'il est âgé depuis au moins 25 ans et pas plus de 70 ans. Sa nomination a été faite par le ministre des Affaires étrangères sur proposition du consul général, dit Boudjemaa Rouibah. Il est également nécessaire que l'Ambassadeur actuel puisse donner un avis favorable sur sa nomination.

Après sélection par l'autorité compétente, il est impératif que les autorités du pays hôte le reconnaissent officiellement. Sinon, ce dernier ne sera tout simplement pas en mesure d'effectuer ses tâches. De plus, une personne ne peut postuler à ce poste que si le poste consulaire existe déjà. Dans le cas où l'organisme est nouveau, il doit d'abord être validé par les autorités compétentes du pays représenté. Ceci est, bien sûr, selon une demande officielle du corps diplomatique.

A lire aussi : Qui a découvert l'Argentine ?

Enfin, il faut dire qu'une personne, qu'elle soit ressortissante du pays à représenter ou non, n'est pas plus éligible s'il est un représentant élu du peuple. Le même principe s'applique si l'intéressé est un fonctionnaire, un représentant de l'État ou d'une collectivité locale, un juge ou un professeur dans une université.

Quelles sont les prérogatives d'un consul honoraire ?

Ce dernier n'a pas les mêmes caractéristiques que le consul général. Sa principale tâche, cependant, reste la protection des citoyens du pays qu'il représente et de leurs intérêts sur le terrain. À cette fin, il peut intervenir auprès de la police locale lorsque l'un des ressortissants du pays est représenté. Il peut aussi rendre visite à des résidents qui, malheureusement, sont à l'hôpital ou en prison.

Il a également le devoir de signaler les événements importants aux autorités consulaires et sert d'escadron. Surtout dans le cadre administratif, dans lequel il ya des certificats de subsistance ou créez des certificats administratifs. Cependant, il n'est pas responsable de l'obtention d'une déclaration de naissance ou de la préparation des documents notariés. Il n'est pas non plus en mesure de recevoir les demandes de passeport, mais peut remettre aux bénéficiaires les documents délivrés par le consulat.

En outre, la délivrance d'actes tels qu'une procuration ou un passeport ne peut être délivrée que par un occupant du poste qui a la nationalité du pays représenté. Les titulaires du poste originaire du pays d'établissement n'ont pas ce droit. Il faut préciser clairement que lors de la nomination du chef d'un organisme consulaire, le chef d'une agence consulaire doit avoir un brevet signé par le chef du district consulaire. En outre, il doit également disposer d'une carte consulaire des autorités du pays représenté.

sert de saison. Surtout dans le cadre administratif, dans lequel il ya des moyens de subsistance ou peut créer des certificats de gestion. Cependant, il n'est pas responsable de l'obtention d'une déclaration de naissance ou de la préparation des documents notariés. Il n'est pas non plus en mesure de recevoir les demandes de passeport, mais peut remettre aux bénéficiaires les documents délivrés par le consulat.

En outre, la délivrance d'actes tels qu'une procuration ou un passeport ne peut être délivrée que par un occupant du poste qui a la nationalité du pays représenté. Les titulaires du poste originaire du pays d'établissement n'ont pas ce droit. Il faut préciser clairement que lors de la nomination du chef d'un organisme consulaire, le chef d'une agence consulaire doit avoir un brevet signé par le chef du district consulaire. En outre, il doit également avoir une carte consulaire des autorités du pays

Hi guys !

Salut, moi c’est Marie. Bienvenue sur mon petit blog voyage. Globetrotter dans l’âme, je vous partage mes découvertes mais aussi tout un tas de conseils sur plein de destinations.
Des envies de voyages, de terres nouvelles, de destinations autres ? Terres d’envies vous fait voyager aux quatre coins du monde.

DÉCOUVREZ NOTRE PAGE FACEBOOK







Newsletter

Show Buttons
Hide Buttons