Combien coûte un visa pour la Russie ?

  • Dans Europe
  • 10 février 2021
  • 4 Vues
Combien coûte un visa pour la Russie ?

Vous entreprenez un voyage pour le pays de Vladimir Poutine ? Il vous faut un visa. C’est une formalité administrative qui a un coût. Si vous voulez le connaître pour mieux décider de votre budget, voici quelques informations allant dans ce sens.

Selon le type de visa

Il existe deux principaux types de visas. La différence est liée au processus d’obtention. On distingue le visa électronique et le visa traditionnel. Le visa électronique s’obtient en ligne. Avec les bons documents scannés, l’on se rend sur l’un des sites indiqués pour faire sa demande. L’attribution sera faite aussi en ligne. Tout ce que l’on a à payer, ce sont les frais de la formalité. Il faut noter que ce visa ne permet d’accéder qu’à certaines régions de la Russie. Pour aller partout, c’est le visa traditionnel qui est nécessaire.

A lire en complément : La Corse à la Toussaint pour des vacances actives.

Pour faire un visa traditionnel, il est impératif d’avoir tout au moins les frais de constitution de dossier et de faire les formalités administratives. Cela implique le déplacement, les tracasseries, les frais consulaires... Ce sont des éléments modifiant le visa Russie prix.

Selon les formalités

 

A lire aussi : Vacances d'été en famille : top 3 des destinations à visiter cette année

Pour entrer en Russie, selon sa situation et la mission que l’on va y accomplir, il y a des formalités précises à remplir. Il y a par exemple, l’assurance maladie qui est obligatoire. Dans le même temps, l’on exige de certains voyageurs, une assurance incluant aussi le rapatriement. Les autorités s’assurent ainsi de ne pas finir avec un étranger sur les bras. Pour bien gérer ce détail, il suffit d’entrer en contact avec sa banque. Tout peut se faire gratuitement.

En dehors de ces formalités qui pourraient pomper votre budget, il y a aussi l’invitation. En effet, obtenir un visa pour la Russie, c’est détenir une pièce qui prouve que l’on a déjà une destination dans le pays, tout au moins une habitation. Le coût de l’invitation peut monter jusqu’à 30 euros.

Selon la période

Si vous faites la demande de visa dans un délai raisonnable, le coût est plus bas. En réalité, une demande de visa à l’approche du jour du voyage est à risque. L’on a envie d’obtenir le visa à tout prix, surtout lorsque le billet n’est plus remboursable. A partir de cet instant, les hôtels russes ont l’avantage. Ils peuvent augmenter le coût de leurs invitations. De plus, dans certains cas, les autorités consulaires deviennent plus rigoureuses. Puisque tout doit se faire dans un délai relativement court, ils fixent un tarif particulier.

Pour s’en sortir, certains préfèrent déléguer. C’est pratique et rapide. A ce niveau, il faut savoir choisir son agence. C’est à cette seule condition que l’on aura son visa à temps. Selon le professionnalisme de l’agence choisie, l’on aura à dépenser plus ou moins. Pour ceux qui sont très pressés, une agence réputée devrait faire l’affaire. Toutefois, leur bourse en souffrira. Il est conseillé de recourir à des structures qui ont un rapport qualité-prix exceptionnellement équilibré. Cela garantit l’obtention du visa et un investissement moyen.

Hi guys !

Salut, moi c’est Marie. Bienvenue sur mon petit blog voyage. Globetrotter dans l’âme, je vous partage mes découvertes mais aussi tout un tas de conseils sur plein de destinations.
Des envies de voyages, de terres nouvelles, de destinations autres ? Terres d’envies vous fait voyager aux quatre coins du monde.

DÉCOUVREZ NOTRE PAGE FACEBOOK







Newsletter

Show Buttons
Hide Buttons