Carnaval de Rio, ce que vous devez savoir

Des tambours qui résonnent, des chants qui se font entendre dans toute la ville, de belles danseuses aux robes moulantes et chatoyantes, des couleurs, des costumes, etc., voilà ce que nous avons à l’esprit dès qu’on entend parler du Carnaval de Rio. C’est tout à fait vrai, cependant cette perception de la chose est très réductrice de la quintessence dudit carnaval. En réalité, il y a tellement plus de choses qu’offre le Carnaval de Rio. Au-delà des préjugés, des idées reçues et des a priori, si une chose est certaine c’est que vous serez abasourdi par tout ce que vous pourrez y voir et faire.

Origines de la du Carnaval de Rio

Il y a de nombreux siècles, les carnavals étaient l’apanage des Grecs. Ils se présentaient sous la forme de célébrations gigantesques à l’honneur du dieu du vin. L’Église catholique romaine finit par changer cette coutume en des festivités qui précèdent le mercredi des Cendres, c’est-à-dire le premier jour des carêmes. Depuis sa première célébration en 1840, le Carnaval de Rio a toujours rassemblé de nombreuses personnes en costume, mais à cette époque les participants dansèrent la polka et la valse. La samba ne s’imposera qu’en 1917.

En pratique, le Carnaval de Rio s’étale sur la semaine qui précède le début des carêmes qui est une période de 40 jours où l’on se prive de viande, d’alcool ainsi que tout autre plaisir mondain. Cette célébration se déroule dans toute la ville notamment dans le Sambadrome. Ce dernier est un stade sur mesure où s’affronte la douzaine d’écoles de samba sur une durée de 4 jours afin de dégager un champion.

Dans quel esprit sont confectionnés les costumes du Carnaval de Rio ?

Les costumes qui sont utilisés aujourd’hui pour le carnaval sont influencés par des traits africains. En effet, tout commença avec l’exportation du carnaval de l’Italie vers les pays d’Europe comme le Portugal. On comprend alors comment le carnaval est apparu au Brésil. En réalité, les esclaves africains emmenés par les Portugais en Amérique ont impacté fortement le carnaval. Ils ont grandement contribué à son développement. Pour chasser les mauvais esprits, ces Africains portaient des masques, des costumes en plumes ou conçus avec un assemblage d’os, de pierres, d’herbes, etc.

Au fil des années, cette tradition a perduré de sorte qu’aujourd’hui les costumes confectionnés pour le carnaval présentent des éléments de base qui se rapportent aux symboles africains anciens.

Quelques conseils pour obtenir le parfait costume de carnaval

Si vous cherchez un déguisement pour adulte adéquat afin de participer au carnaval, vous pouvez être sûr que les artistes et les concepteurs avec leur imagination débordante vous proposeront de fascinantes œuvres. Cependant, avant d’opérer un choix, il est conseillé de vous enquérir des thèmes de carnaval afin de vous y conformer au mieux.

Si c’est pour la première fois que vous allez assister au carnaval, sachez que vous devez vous investir comme jamais vous ne l’aviez encore fait. Avec des chants et des danses aux côtés d’une multitude d’autres participants et surtout dans les rangs d’une école de samba, vous devez vous y donner au maximum pour contribuer à la performance générale de l’école. Cela passe déjà par l’obtention d’un costume unique qui respecte les règles du défilé indiquées dans l’étiquette de parade.