Les ruines de l’ancienne capitale du Sri Lanka

Polonnaruwa est l’ancienne capitale du Sri Lanka qui se trouve au nord de l´île. Inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO, les ruines qui s’y trouvent sont sacrées et bien conservées. Pour mieux découvrir ces ruines, il vous faut louer des moyens de transport spéciaux tels que le tuk tuk ou le vélo.Cette destination est aussi accessible en prenant un bus sur Sigiriya. Des services de locations d’hôtes et d’hébergement sont sur place, pour accueillir les vacanciers souhaitant y passer des nuits. Ce cité fait partie intégrante des coins d’attractions liés au triangle culturel du pays. Ainsi vous pourrez visiter les incontournables du site à votre aise. On peut surtout y admirer deux célèbres ruines : le Cuadrángulo et le Palais Royal de Polonnaruwa.

Le Cuadrángulo de Polonnaruwa

Réaliser un voyage au Sri Lanka, c’est surtout se retrouver au milieu de nombreuses ruines qui valent la peine d’être explorées. Parmi ces ruines, nous avons le Cuadrángulo de Polonnaruwa, qui est le centre spirituel de l’ancienne ville de Anuradhapuraya.

Le monument se trouve au nord à quelques pas du palais royal. Vous pouvez le découvrir à vélo ou mieux louer un véhicule avec un chauffeur pour pouvoir tout explorer. Ce monument rectangulaire fortifiée, construite sur une terrasse surélevée, était le cœur religieux de la ville.

Le Cuadrángulo est dominsé par le Vatadage, une relique circulaire très bien conservée et joliment sculptée. Cependant, vous devez enlever vos chaussures pour avoir l’accès. Le Vatadage est entouré de nombreux autres monuments sacrés. À noter, le Gal Pota, un livre de pierre mesurant 9 mètres, et le Satmahal Prasada, qui ressemble à une pyramide de 6 étages en escalier.

Le Vatadage est typique en son genre. Sa terrasse extérieure mesure dans les 18 m de diamètre et la deuxième terrasse a quatre entrées qui mènent au Dagoba central avec ses quatre bouddhas.

Le Royal Palace de l’ancienne ville de Polonnaruwa

Le palais Royal de Polonnaruwa se trouve dans la partie sud des ruines. Il est aussi bien classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, même si le palais n’est plus ce qu’il était ; il a été décrit comme étant un édifice en forme de ziggourat et présentant à l’époque une immense structure de 7 étages. Le premier étage était maintenu par 30 colonnes et disposait de 50 pièces. Les murs de 3 mètres de large sont vraiment fascinants.

L’endroit est tout de même bien conservé. Ceci étant, la végétation aux alentours du palais Royal présente une couleur éclatante dont on peut avoir de belles photos. La visite se fait en tuk tuk pour éviter une longue recherche des monuments à travers la jungle.

À l’est du palais se trouve la salle d’audience, autre fois utilisée par les rois de Polonnaruwa pour appeler les nobles du royaume et pour rencontrer les émissaires des dirigeants étrangers. Des lions de pierre sculptés sont placés au sommet des marches menant à la salle, tout comme des éléphants autour de la partie inférieure du mur extérieur en guise de symboles du pouvoir royal.

À côté de la salle d’audience, vous trouverez « The Kumara Pokuna », un magnifique exemple d’anciens bains royaux, qui a été nourri avec l’eau du courant qui traverse les terrains de palais et dirigée à l’étang par deux gargouilles à tête de dragon . Située près de la ville antique, cette étendue d’eau de Prince fait de  Polonnaruwa un référence historique pamir les diverses cités srilankaises. Elle a déjà existé depuis le Royaume de Parakumbahu de 10e siècles. Auparavant, elle servait de drainer l’eau provenant  d’un canal de Makarara.

A présent, cette dernière constitue une histoire mettant importance le triangle culturel faisant partie des traits distinguant Polonnaruwa à d’autres villes. Ce cité est accessible pendant toutes les saisons pour accueillir les touristes souhaitant y découvrir les monuments de la ville.